Pantin, Cité de l’ Ecohabiter : partenariat en vue entre la RIVP, la Caisse des dépôts et intencity
4 juin 2018 Alexandre Meyer

Pantin, Cité de l’ Ecohabiter : partenariat en vue entre la RIVP, la Caisse des dépôts et intencity

Publié dans Actualité
 Halle Papin Pantin

Article tiré de la publication Cadre de Ville juin 2018

Pantin : la RIVP constitue une société de projet avec la Caisse des Dépôts pour la Cité de l’Écohabiter

04/06/2018
Voir la carte IAU des projets et zonages alentour

La RIVP et la Caisse des Dépôts ont remporté, en février 2017, l’appel d’offres lancé par Est Ensemble pour rénover et assurer l’exploitation de la friche industrielle de la Halle Papin. Pour y construire la « cité de l’Écohabiter », les deux structures doivent créer une société de projet pour le portage du programme. Création qui sera votée par le Conseil de Paris, qui s’ouvre lundi 4 juin.

À Pantin, l’établissement public territorial Est Ensemble a acquis la halle Papin, une ancienne usine de fabrication de pneus et d’outillage, en 2015. Après une phase d’occupation temporaire du site, menée par l’association Soukmachines, l’ambition est d’y créer une « Cité de l’Écohabiter », et d’y rassembler des entreprises spécialisées dans l’écoconstruction.

Un lieu dédié à l’écoconstruction

Le site de la halle Papin sera ainsi dédié à des activités artisanales et de petites productions en proposant des ateliers, des bureaux et espaces de coworking à loyers modérés. Le projet lauréat, conçu par la Régie Immobilière de la Ville de Paris, la Caisse des Dépôts et des Consignations, et Intencity (spécialisé dans l’hébergement et l’accompagnement de jeunes entreprises) prévoient de créer un ensemble immobilier accueillant des artisans, start-ups et PME des métiers de l’éco-construction sur près de 4500 m2 de surface.

La programmation prévoit une pépinière de 1650 m2, un hôtel d’entreprise de 1700 m2 et près de 1000 m2 dédiés à l’accueil, la formation, l’événementiel et les espaces partagés. Une offre qui s’inscrit dans le territoire de l’Arc de l’Innovation, un projet mené par la Ville de Paris avec les collectivités du Nord-Est parisien qui soutient le développement des petites entreprises à travers les pépinières, les incubateurs et les hôtels d’entreprise.

Bail emphytéotique

Pour cela, la RIVP et la Caisse des Dépôts doivent constituer une société de projet qui portera le bail emphytéotique avec Est Ensemble pour une durée de 64 ans. Société qui signera avec la RIVP une convention de maîtrise d’ouvrage déléguée pour la réalisation de l’ensemble immobilier.

Un tel montage permettra d’optimiser le financement de l’opération : grâce à lui, la société ainsi formée sera en mesure de bénéficier de la part de la Caisse des Dépôts d’un emprunt obligataire de 1 570 000 euros, ainsi que d’un prêt longue durée de 5 000 000 d’euros.

La RIVP se chargera de la commercialisation et de la gestion de l’ensemble des lots, alors que la société de projet signera avec Intencity un bail civil pour la pépinière. A. P.

Comments (0)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*